Archives de Tag: journalisme engagement

Politique et Médias, engagement des journalistes et transparence

40565-censure

Les médias ne cachent pas leur appartenance à un bord politique. Que ce soit les  journaux, chaînes TV ou radios, ces supports n’hésitent pas à pousser le militantisme parfois jusqu’au choix des couleurs de leur support ou encore des icônes les représentant. Il est parfaitement acceptable que ces industries ont le libre choix quant à leur orientation politique tout comme les acteurs qui les composent. Ce qui l’est moins, c’est lorsque le contenu de ces médias est uniquement motivé par leur appartenance politique que la transparence journalistique est bafouée. Après tout, n’existe t’il pas un code de déontologie du journalisme qui vise à amener une vision juste d’un phénomène ? Selon moi, le professionnalisme d’un journaliste se mesure dans le fait de ne pas laisser ses choix influencer son travail mais à analyser les enjeux réels derrière les débats de différentes parties.

Le passé nous a démontré que lorsque la politique s’initiait dans les médias cela était parfois synonyme de mensonge organisé comme par exemple une dizaine années auparavant avec les États-Unis, qui ont lancé leur armée à l’assaut de l’Irak sous prétexte fallacieux que ces derniers disposaient d’armes de destruction massive.

Comment alors, un médium qui se doit d’informer peut exercer son devoir et prétendre supporter un bord politique qui -nous le savons- est bien loin d’être aussi transparent qu’on le pense ?

Les campagnes électorales sont le meilleur moyen d’observer avec quelle facilité les idées politiques transparaissent à travers l’actualité médiatique. Le moindre fait divers politique est souligné par un article ou chronique dans tous les médias du pays, à tel point que durant cette période, l’actualité devient presque une grotesque mise en scène. Les médias de gauche viennent inévitablement marteler les aberrations du candidat de droite en faisant l’apologie de celui de gauche et vice et versa. Le journalisme est-il tombé aussi bas au point de ne fournir qu’une suite de joutes idéologiques totalement dérisoires ?
Comment les électeurs peuvent-ils se faire leur opinion personnelle dans cet étalage de bêtises, durant une période pourtant charnière pour l’avenir de leur pays ?

Il semblerait plutôt qu’il soit question ici de désinformation. À en juger par la faible qualité et profondeur des débats que soulèvent les médias durant toute la période électorale, il semble plus difficile de s’informer efficacement sur la réalité des enjeux, du moins pour la classe populaire. De plus, l’abondance « d’informations » politiques occupe la totalité de la scène médiatique et s’empare de l’attention de la population. Cette forme d’aliénation profite à l’état qui peut minimiser l’impact de faits beaucoup plus graves, qui dès lors, s’oublieront rapidement dans le flot de nouvelles politiques.

Ainsi se déroule une bonne campagne électorale sous fond de hold up médiatique avec des électeurs pensent avoir librement choisit leurs idées mais a qui l’on a bandé les yeux pendant toute la durée des pré-élections.

Tagué , , , , ,